dilf-logo

Le DILF, ou Diplôme Initial de Langue Française, est une certification de niveau débutant en français. Il est conçu pour aider les apprenants à établir les fondations de leurs compétences linguistiques. Mais quelle est la structure de cet examen et y a-t-il une épreuve de compréhension orale?

La structure du DILF

Le DILF est structuré en deux parties principales : la compréhension écrite et l’expression orale. Les candidats sont évalués sur leurs compétences de base en français dans ces deux domaines.

Compréhension écrite

La première partie de l’examen est la compréhension écrite. Ici, les candidats lisent et répondent à des questions sur plusieurs textes.

Expression orale

La deuxième partie de l’examen est l’expression orale. Cette épreuve évalue les capacités des candidats à se faire comprendre en français à l’oral.

L’épreuve de compréhension orale dans le DILF

Contrairement à d’autres diplômes de langue française comme le DELF ou le DALF, le DILF ne comporte pas explicitement une épreuve de compréhension orale. Cependant, l’expression orale évalue aussi indirectement la compréhension orale du candidat. En effet, pour s’exprimer efficacement, il est nécessaire de comprendre les interactions orales.

Pourquoi le DILF n’a pas d’épreuve de compréhension orale ?

Le DILF vise à évaluer les compétences de base en français des apprenants. À ce stade, il est crucial que les candidats puissent comprendre et produire des phrases simples. L’accent est donc mis sur la compréhension écrite et l’expression orale.

Comment se préparer au DILF ?

La préparation au DILF doit donc porter sur l’acquisition de compétences en compréhension écrite et expression orale. Des cours de français spécifiques et des ressources d’auto-apprentissage peuvent aider à atteindre ces objectifs.

Pour répondre à la question initiale, non, il n’y a pas d’épreuve dédiée à la compréhension orale dans le DILF. Cependant, cela ne signifie pas que cette compétence est négligée. Elle est indirectement évaluée lors de l’épreuve d’expression orale. Ainsi, les candidats devront être capables de comprendre et de répondre en français à l’oral lors de leur préparation au DILF.